Peindre des boiseries extérieures : astuces d’expert

Peindre boiseries extérieures est indispensable pour une protection durable du support

À cause des intempéries, les boiseries extérieures sont soumises à rude épreuve. C’est particulièrement vrai pour les maisons du bassin d’Arcachon, soumises aux UV et l’air marin. Peindre les boiseries extérieures régulièrement est indispensable pour les protéger et embellir votre maison. Pour un résultat optimal, il est essentiel de choisir la peinture adaptée au support et de respecter les différentes étapes d’application. Voici quelques conseils de pro pour vous guider dans cette démarche.

Peindre ses boiseries extérieures : choisissez le bon produit

Le choix de la peinture extérieure dépend du type de support à peindre (volets, bardages, portes, etc.), de l’essence de bois utilisée et de l’effet souhaité, notamment :

Les peintures acryliques 

Elles sont idéales pour les boiseries extérieures, car elles résistent aux intempéries et offrent une bonne adhérence sur le support. À base d’eau, le temps de séchage de la peinture acrylique est rapide, elles dégagent peu d’odeur et sont respectueuses de l’environnement.

Les peintures glycéro :

À base d’huile et de solvants, les peintures glycéro ont une excellente adhérence et ont un effet tendu. Elles sont également résistantes à l’humidité. En revanche, le temps de séchage est plus long (comptez au moins 8h) et leur odeur est plus forte.

Les peintures alkydes :

Elles sont un mélange d’eau et de résine de polyester. Elles offrent le même aspect tendu qu’une peinture avec solvants, mais avec l’avantage d’être moins polluantes. Le temps de séchage est rapide, l’entretien est facile et elles dégagent peu d’odeur.

Les lasures :

Ce ne sont pas à proprement parler des peintures, car elles ne déposent pas de film sur la boiserie extérieure, mais elles donnent un aspect plus naturel. Leur atout ? Mettre en valeur le veinage du bois.

Peindre ses boiseries extérieures doit permettre de protéger le support contre :

  • les UV ;
  • l’humidité ;
  • les champignons ;
  • les insectes.

Vérifiez les indications des fabricants sur les pots et assurez-vous que le choix de la peinture extérieure corresponde bien à votre besoin.

Préparation du support avant de peindre les boiseries extérieures

Avant de procéder à la peinture, il est indispensable de bien préparer le support. Cette étape permet d’assurer une bonne adhérence de la peinture et un résultat durable dans le temps. Voici les principales tâches à réaliser :

  1. Décapage : enlevez l’ancienne peinture ou lasure avec un décapeur thermique ou un produit décapant adapté.
  2. Ponçage : poncez soigneusement le bois pour le rendre lisse et éliminer les traces de décapage, les aspérités et les éventuelles taches.
  3. Dépoussiérage : utilisez une brosse souple pour dépoussiérer le support et retirer les résidus de ponçage.
  4. Rebouchage. Si votre support présente des, rebouchez-les avec un enduit ou de la pâte à bois pour un aspect lisse et uniforme.
  5. Sous-couche : appliquez une sous-couche spéciale boiseries extérieures pour faciliter l’accroche de la peinture et améliorer sa tenue.

Si vous n’êtes pas bricoleur ou si vous ne disposez pas du matériel nécessaire, faites appel à un professionnel pour réaliser vos travaux de peinture. Chez Peinture Gayon, nous vous transmettons un devis précis.

Le coût des travaux variera en fonction :

  • du type de support ;
  • de la surface à peindre ;
  • de la qualité de la peinture choisie
  • de la durée du chantier.

Application de la peinture pour boiseries extérieures : étape par étape

Étape 1 : la mise en place

Avant de commencer, protégez les surfaces adjacentes (sol, murs, vitres, etc.) avec des bâches ou du ruban de masquage. Assurez-vous également de travailler dans de bonnes conditions météorologiques : évitez la pluie, le vent fort et les températures trop élevées ou trop basses.

Étape 2 : la première couche

Appliquez la première couche de peinture à l’aide d’un pinceau large et souple, en prenant soin de bien respecter le sens des fibres du bois. Pour un résultat optimal, travaillez par petites zones et évitez les surépaisseurs qui pourraient provoquer des coulures.

Étape 3 : le séchage

Laissez sécher la peinture selon le temps indiqué sur le pot (généralement entre 6 et 12 heures). Veillez à ce que le support reste à l’abri des intempéries pendant cette période.

Étape 4 : la deuxième couche

Une fois la première couche sèche, appliquez une deuxième couche de peinture en suivant la même méthode. Cette couche supplémentaire permet d’assurer une protection renforcée et une meilleure tenue dans le temps.

Étape 5 : les finitions

Si nécessaire, réalisez une troisième couche de peinture pour obtenir un résultat parfaitement homogène. Terminez en passant un chiffon doux sur les surfaces peintes pour enlever les éventuelles poussières ou saletés.

Prix de la peinture et des travaux pour boiseries extérieures

Le budget à prévoir pour la peinture et les travaux de boiseries extérieures dépendra principalement du coût de la peinture choisie et du tarif appliqué par le professionnel pour la main-d’œuvre. Les prix des peintures pour boiseries extérieures varient selon les marques et les qualités de peinture.

En suivant ces conseils, vous serez en mesure de réussir vos travaux de peinture et de boiseries extérieures tout en maîtrisant votre budget. Pensez également à entretenir régulièrement vos supports peints pour garantir leur durabilité et préserver l’esthétique de votre maison. Et si vous souhaitez l’intervention d’un peintre professionnel, Peinture Gayon, artisan-peintre sur Arcachon, Pyla, La Teste-de-Buch et Gujan-Mestras, vous garantit un résultat impeccable et durable ! Contactez-nous.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest